Coaching professionnel

Dans un cadre professionnel, chacun peut se trouver face à des difficultés ponctuelles ou récurrentes, qu’il a du mal à résoudre.

Dans cette situation, se faire accompagner dans le cadre d’un coaching,  est souvent un choix pertinent et efficace.

Identifier les situations

Les situations dans lesquelles un coaching est utile sont variées. Par exemple :
. On m’a mis sur un nouveau poste pour lequel je ne suis pas motivé, mais pourtant je dois réussir
. Je prends un nouveau poste et je voudrais éviter de commettre des erreurs
. J’ai du mal à communiquer avec les personnes de mon équipe
. On me dit que j’ai du mal à gérer mon temps, mes priorités, mon équipe
. Je suis en conflit avec un collègue et je voudrais le résoudre
. Je voudrais améliorer la coopération dans mon équipe
. Certaines situations me donnent un stress insupportable
. J’ai du mal à vendre mes idées à mon patron ou à mes collègues
. J’ai beaucoup de mal à parler en public

Si vous êtes confronté à des situations de ce type, le coaching est fait pour vous.

Types de coaching

. Coaching de performance : pour arriver à faire mieux un geste professionnel, ou construire une prise de décision. Il s’agit d’un coaching court (3 ou 4 séances), centré sur un seul objectif clairement défini et qui n’implique pas de changements profonds.
. Coaching de réflexion : pour approfondir une question : construire une organisation, réfléchir au lien entre les valeurs et l’organisation, réfléchir à la stratégie de l’entreprise ou du service, formaliser des projets ou des plans. Il s’agit d’un coaching centré l’accompagnement de projets opérationnels, dont la durée est variable selon le sujet, et pour lequel il n’y a pas nécessairement un terme défini.
. Coaching de développement : à partir d’une situation professionnelle, il permet de réfléchir en profondeur sur ses valeurs, ses croyances, et les actions qui en découlent. Il s’étale sur 6 à 10 séances, et il est particulièrement adapté aux prises de fonction, changements de trajectoire professionnelle.

Le coaching peut également être approprié pour des situations de crise (par exemple risques psycho-sociaux) ou d’accompagnement et de soutien face à un changement brutal : licenciement, deuil, … Il peut aussi intervenir en renfort ou en complément d’une prestation de conseil, pour accompagner une personne en particulier.

Comment se déroule un coaching ?

Un coaching professionnel est généralement (mais pas toujours) prescrit, ou au moins financé, par l’entreprise. Les étapes en sont les suivantes :
. Entretien avec le prescripteur (responsable de la personne coachée ou service RH) pour définir le besoin et le cadre de la prestation
. Entretien de prise de contact avec la personne coachée. A l’issue de cet entretien, chacun est libre de continuer ou non.
. Entretien tripartite : personne coachée / son hiérarchique / coach. Cet entretien permet de définir ensemble les objectifs opérationnels du coaching.
. Travail de coaching : ce travail s’étale sur un certain nombre (souvent 6 à 10) séances de 2 heures, espacées de quelques semaines. Lors de la dernière séance, un bilan du travail est réalisé.

A l’issue du coaching, il peut y avoir un entretien tripartite de conclusion au cours duquel le coaché partagera à son hiérarchique ce qu’il souhaite communiquer sur le travail réalisé. Un échange pourra avoir lieu sur les changements survenus.

Le respect d’une déontologie rigoureuse est un facteur-clé dans le succès d’un coaching.