Christophe Barré

Dans ma vie professionnelle, j’ai alterné entre deux lignes directrices : la direction d’équipes opérationnelles et les Ressources Humaines. 

Faire grandir les personnes a été aussi le fil rouge de mon parcours opérationnel comme manager et comme DRH.

 

En tant qu’homme ancré dans des valeurs profondes, je cultive un optimisme résolu et m’engage sans relâche à être utile aux autres. Cette quête de sens guide ma vie. J’accorde une grande importance au travail de qualité, et pour mieux accompagner les personnes – qu’il s’agisse de mes collaborateurs ou de mes clients –, je veille à mon propre développement.

 

J’ai voulu aller plus loin en devenant coach et psychopraticien, car je suis convaincu qu’il est possible pour chacun de trouver un chemin pour s’accomplir, et que les difficultés et les blessures de la vie peuvent être soignées.

 

Fort de plus de 23 ans d’expérience en coaching et en thérapie, ma mission consiste à vous accompagner avec bienveillance et exigence, dans la plus stricte confidentialité, afin que vous trouviez vos propres solutions.

Accompagner une personne en psychothérapie ou en coaching, c’est partager des éléments de sa vie qui peuvent parfois être très personnels. Pour moi, la déontologie est essentielle. En vous accompagnant, je m’engage à respecter le code de déontologie de la FF2P, qui repose sur 4 piliers :

  • Respecter et favoriser l’autonomie de la personne qui consulte. Pour moi, cela passe notamment par l’absence de toute discrimination quant au sexe, âge, profession, opinions, orientation sexuelle, ou origine. Je favorise l’autonomie de la personne en étant responsable du processus de travail, et en laissant au client la responsabilité de ses décisions et de la réalisation de ses objectifs.
  • Respecter la confidentialité des propos échangés.
  • Développer les compétences du praticien, grâce à la formation initiale, en suivant une thérapie personnelle, en étant suivi dans sa pratique professionnelle et en se formant en continu.
  • Travailler en réseau afin d’orienter les personnes qui pourraient avoir besoin d’un suivi médical. En particulier, J’informe mon client lorsque les problèmes qu’il soulève sortent du champ de mes compétences, et je lui recommande le cas échéant le recours à d’autres professionnels.

La PNL humaniste

Tout au long de notre vie, nous mettons en place des « programmes », le plus souvent inconscients. Ces façons de penser, de ressentir, de nous comporter, nous les employons dans toutes les situations que nous vivons. Par exemple, certaines personnes sont davantage visuelles, d’autres auditives, d’autres encore kinesthésiques (besoin de toucher, de ressentir). Certaines personnes ont une vision très globale des situations, d’autres ont besoin de rentrer dans les détails, etc. La capacité de nous programmer repose sur l’activité de notre cerveau et de notre système nerveux. Depuis notre enfance, nous enregistrons toutes nos expériences, particulièrement celles qui sont chargées d’émotions, et nous construisons des façons de penser, de regarder le monde, les autres, nous-mêmes.

 

 

Le langage structure et reflète la façon dont nous pensons, notre carte du monde. C’est pourquoi le travail en PNL s’appuie beaucoup sur la parole comme chemin d’accès à notre être intérieur.

La PNL (programmation neuro-linguistique) propose un modèle du fonctionnement du psychisme humain ; les outils de la PNL invitent à travailler avec les 5 sens. On peut ainsi revivre ainsi des expériences dans toutes leurs dimensions (sensorielle, émotionnelle, mentale, physique), identifier des schémas inconscients de fonctionnement (programmes), et les modifier. Le corps et l’esprit étant étroitement liés, un travail sur les « programmes » amènera une modification des comportements.

La PNL humaniste a enrichi les outils classiques de la PNL avec des concepts issue de JUNG, notamment le Soi, l’enfant intérieur, la mission de vie.